• Eddy

Baron Crâne - Les Beaux Jours

Dernière mise à jour : nov. 23


Le trio parisien Baron Crâne sort son quatrième album, "Les Beaux Jours", sorti ce 15 octobre sur le label Mrs Red Sky. Les musiciens nous proposent un "heavy progressif/fusion "osé, surprenant et maitrisé du début à la fin. Retour sur un album transcendant qui a marqué ma fin d'année de la plus belle des manières.


Le groupe

Baron Crâne est un trio instrumental d'heavy progressif qui a vu le jour en 2014 à Paris. Le groupe prend le meilleur de genres musicaux complexes et techniques, à savoir le rock psychédélique, le rock progressif et le jazz fusion. Leur maîtrise de ce mélange de styles est marqué par un talent indéniable et sans limite et leur musique nous amène dans des terrains inconnus qui nous font voyager pour nous faire vivre une expérience épique et réconfortante.

L'univers musical et les compositions prennent encore plus de sens en concert car Baron Crâne soigne tellement les aspects de ses expérimentations sonores que la représentation devant public devient le produit final et concret.

Crédit : Emilie Mauger

De gauche à droite : Léo Pinon-Chaby (guitare), Léo Goizet (batterie) et Olivier Pain (basse).


L'album

Pochette réalisée par Nora Simon.


Les Beaux Jours a été enregistré et mixé par Guillaume Roess à La Capsule, Paris et au Plan, à Ris Orangis. Le mastering a été assuré par Camille Gateau, pour DK Mastering et la pochette par l'artiste Nora Simon.

Quelques invités prestigieux ont accepté l'invitation de participer à ce projet d'exception. En effet, deux pointures du jazz se joignent à l'aventure : Guillaume Perret pose son saxophone ténor sur le titre Mercury et le saxophoniste/clarinettiste californien Robby Marshall joue de la flûte sur le titre Merinos. Pour le heavy rock/stoner, nous ne sommes pas en reste car Simon Lemonnier, batteur de la formation Patrón, vient doubler la batterie de Léo Goizet sur le morceau d'ouverture Danjouer et le chanteur Cyril Bodin rend encore plus épique la pièce Quarantine avec son chant à la fois intense et grave.


Le radar analytique et intense d'Eddy

1.Danjouer (invité : Simon Lemonnier à la batterie) : introduction avec des chants tibétains qui appellent à la méditation. Ensuite, on change d'ambiance avec ce gros son stoner énergique qui, grâce à la deuxième batterie, est encore plus explosif. Une belle entrée en la matière qui annonce clairement la couleur du contenu de cet opus.


2.Larry's Journey : une jam psychédélique/jazz où l'on boit chaque note comme si c'était une potion magique. Un délicat break au milieu de la composition sépare cette dernière en deux, pour repartir de plus belle sur des rythmes endiablés avec une montée en puissance jouissive au possible ! La nuance entre la finesse et la lourdeur, notamment avec la distorsion de guitare, qui passe de l'un à l'autre d'une subtile façon est prodigieuse.

Un très beau vidéoclip, réalisé par François-Xavier Dubois est à voir ci-dessous :

3.Quarantine (invité : Cyril Bodin au chant) : morceau plus stoner rock avec le chant rappelant la scène californienne. Rapidité et gros fuzz au programme avec des sonorités de jazz fusion et de rock progressif.


4.Mercury (invité : Guillaume Perret au saxophone) : pièce épique avec ambiance cinématique qui pourrait être une belle trame sonore de séries ou de films sur la thématique de la science-fiction. Le saxophone ajoute une texture jazzy réconfortante qui se mélange bien avec l'ambiance chaotique de l'œuvre. Le fait que ce soit instrumental laisse entièrement la place à l'imagination de l'auditeur.


5.Inner Chasm : riff de guitare stoner, batterie furieusement efficace avec ses roulements qui nous donnent envie de danser et basse hyper groovy marquent cette composition habilement écrite. Rien ne semble arrêter le trio français dans leur processus d'écriture qui frôle le génie.


6.Merinos (invité : Robby Marshall à la flûte) : introduction un peu plus "roots" voir reggae avec la flûte qui ajoute de la légèreté, quelques secondes après, la lourdeur prend sa place. On a l'impression d'assister à une masterclass de jazz fusion où ça part dans tous les sens et où l'on passe un grand moment de musique. Aucune fausse note et on suit la folie du groupe qui nous emmène toujours vers des places chaleureuses. La flûte vient calmer le jeu et amener de la douceur avant le chaos final à 4:47 avec cette guitare hurlante aux allures de "guitar hero" qui donne la chair de poule à chaque écoute.


7.Les Beaux Jours : clôture du disque avec cette composition longue de presque dix minutes.

Ambiance psychédélique et intemporelle avec ce chant envoutant et trippant. Le seul bémol : on entend que l'œuvre touche à sa fin… Le son de Pink Floyd n'est jamais bien loin!


Les choix d'Eddy

-Danjouer

-Larry's Journey

-Quarantine

-Mercury

-Merinos


Les informations inutiles d'Eddy

-Nora Simon, une "street artiste" française a réalisé la pochette de l'album. Dans une entrevue disponible sur son site, elle explique qu'elle a déjà travaillé sur deux de leurs pochettes. Elle réalise des collages à partir de reproductions de peintures pour faire rencontrer deux œuvres afin de créer une nouvelle histoire. La pochette est pleine de contraste, de violence et de douceur. Elle a un potentiel narratif très puissant qui colle parfaitement avec la musique de l'album. Pour découvrir son art : www.norasimon.fr

-J'écoute cet album très régulièrement depuis sa sortie et à chaque écoute je découvre des nouvelles choses tellement la musique de Baron Crâne est complexe, texturée et intelligente. Un véritable coup de cœur pour ma part.

-C'est une des plus belles pochettes d'albums que j'ai vue depuis longtemps.


Bref...

Un disque incroyable à découvrir d'urgence. Le talent de ces musiciens méritent toute notre attention et une écoute religieuse car Les Beaux Jours est un véritable petit bijou sous tous les aspects. J'ai hâte de les voir sur scène car, j'en suis sûr, ce sera une prestation inoubliable vu le talent du trio.

-Genre : Heavy Progressif/Fusion (jazz-psyché-stoner)

-Note : 92/100

-Maison de disque : Mrs Red Sky

-Pour fans de : Fusion, Stoner, Psyché, Jazz, expériences musicales uniques…

-Web : https://www.baroncrane.com

105 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout