top of page
  • Photo du rédacteurEddy

Rétrospective de mes albums préférés de 2022.

Dernière mise à jour : 27 janv. 2023

[Roulement de tambour] Enfin ! Voici la liste tant attendue de mes albums préférés sortis en 2022! Pour me démarquer des autres palmarès (et parce que je les aime tous!), j'ai préféré les classer par ordre alphabétique. En plus d'une brève description, une chanson que j'ai particulièrement appréciée sera cliquable pour écoute pour chacun des 18 albums. Bonne lecture!


Alestorm – Seventh Rum Of A Seventh Rum (Pirate Metal – Ecosse)

Un de mes groupes fétiches! Leur style est un mélange festif, déjanté et alcoolisé de folk, de pagan et d'heavy metal. Leur bonne humeur et leurs mélodies sont hyper entraînantes et restent rapidement en tête! Seventh Rum Of A Seventh Rum est excellent, bien que leur album précédent (Curse of the Crystal Coconut – chronique disponible sur mon blog!) le soit encore davantage; leur dernier est moins surprenant et sa qualité d'écriture est légèrement moins inspirée. Il demeure quand même un excellent opus!

Le titre que j'ai choisi, "The Battle Of Cape Fear River", est une signature typiquement Alestormienne : les deux voix qui créent deux ambiances bien distinctes, les riffs accrocheurs et la double pédale percutante!

Autres morceaux à écouter absolument: P.A.R.T.Y et Cannonball




Anvil – Impact Is Imminent (Heavy Metal – Canada)

Ce trio ontarien a toujours persévéré et sorti des albums régulièrement, avec passion, malgré le fait que leur court succès dans les années 80 se soit vite essoufflé. Musicalement, ils sont toujours au top avec un heavy metal old school, simple et efficace. J'avais été agréablement surpris par leur album précédent (Legal At Last - chronique complète sur ce blog!), et je le suis une fois de plus par l'originalité des compositions et leur énergie increvable. Je vous conseille le documentaire sur leur carrière en montagnes russes "The Story Of Anvil".

Le titre que j'ai choisi est "Gomez", où l'on retrouve, à ma grande surprise, une section de cuivres, ce qui sonne comme du ska par moment! Ça joue à 300 à l'heure pour cette composition instrumentale où tout est qualitatif: guitare rapide et accrocheuse, basse groovy et batterie jazzy! La guitare est très influencé rock'n'roll également; surtout le solo.

Autres morceaux à écouter absolument: Take A Lesson, Explosive Energy.




Black Country, New Road – Ants From Up There (Post Rock – Angleterre)

Deuxième opus pour cette formation londonienne qui allie mélancolie et saxophone avec un côté très british dans le chant. Le résultat est surprenant et leur univers musical plutôt décalé fonctionne parfaitement bien. Une de mes bonnes découvertes de 2022!


Le titre que j'ai choisi est "Chaos Space Marine". J'ai adoré le côté décousu et cela m'a rappelé des formations anglaises des années 90 et 2000 que je ne citerai pas. Je vous laisse vous faire votre propre opinion! La présence du saxophone sur ce genre de musique et l'alchimie parfaite avec les autres instruments m'ont séduit dès la première écoute.

Autres morceaux à écouter absolument: Concorde, Good Will Hunting.



Charlie Griffiths – Tiktaalika (Metal Progressif – Angleterre)

Premier album d'un des guitaristes du groupe Haken, et quel album! Les compositions sont ingénieuses et sa façon de jouer de la guitare rappelle tantôt John Petrucci de Dream Theater, tantôt Megadeth. Il a puisé son inspiration parmi les meilleures formations de métal. Tiktaalika est un album concept ayant comme thèmes l'océan, la relation entre l’Homme et la planète ainsi que les transformations de la Terre selon les ères et périodes de l'espèce humaine. Tout un concept me direz-vous, mais c'est sur la musique que je me suis uniquement concentré!


Un brillant album qui plaira aux amateurs de prog' mais pas uniquement tellement la sphère musicale proposée par Charlie Griffiths est riche et variée.


J'ai choisi le titre éponyme "Tiktaalika" que j'ai trouvé génial sur différents aspects : puissance métallique, férocité des riffs et originalité des sonorités exploitées.

Autres morceaux à écouter absolument: In Alluvium et Crawl Walk Run.



Dead Cross – II (Crossover Thrash – USA)

Le supergroupe californien est composé de Mike Patton (Faith No More, Fantomas...), de Dave Lombardo (Slayer, Testament, Suicidal Tendencies...), de Michael Crain (Retox) et de Justin Pearson (The Locust). Le genre musical est un furieux crossover thrash avec un chant hardcore et des mélodies punk et thrash metal. C'est rapide et intense! L'album dure un peu plus de 30 minutes, durant lesquelles ils ne perdent pas une seconde pour nous livrer un disque qui défoule par son agressivité et surtout, qui sait ravir nos oreilles de thrasheux!


J'ai choisi le titre"Nightclub Canary"pour son punch et son énergie débordante. Quel plaisir de retrouver Lombardo derrière les fûts et son style unique!

Autres morceaux à écouter absolument: Reign Of Error et Imposter Syndrome.



Deathbell – A Nocturnal Crossing (Psyché/Doom – France)

Deuxième album pour cette jeune formation originaire de Toulouse et toute une découverte pour ma part. Ils nous proposent un doom psychédélique avec de belles montées en puissance et la production du disque est d'une qualité saisissante. L'intensité de l'écriture des compositions et le côté planant associé à la voix mélancolique de la chanteuse Lauren Gaynor en font un opus poignant qui s'écoute à plein volume!

Avec cette sortie, le groupe confirme qu'il a sa place parmi les artistes les plus talentueux de la scène doom/stoner/psyché que je suis de très près et dont je suis un grand fan depuis pas mal d'années. Ils gagnent vraiment à être connus et je vous suggère fortement d’aller écouter leurs deux albums!


Le titre que j'ai choisi est "The Ladder". J'aime beaucoup l'introduction lente et épique avant la belle évolution tout au long du morceau qui, à mes yeux, est une ballade mélancolique. Les claviers ajoutent de la matière à la pièce et lui donne plus de consistance. Le break au milieu est très mélancolique, avant le clos final qui est grandiose avec un riff lourd et gras qui précède un solo intéressant.

Autres morceaux à écouter absolument: A Nocturnal Crossing et The Stronghold And The Archer.



Dream Widow – Dream Widow (Thrash/Heavy Metal – USA)

Dream Widow est un groupe fictif de metal monté par Dave Grohl pour le film des Foo Fighters "Studio 666 ".

Au niveau du son, on peut retrouver énormément d'influences comme Ministry ou encore Mötorhead, avec tout le bagage musical de Dave Grohl évidemment. Et les genres de metal exploités et sublimés sont nombreux: heavy, thrash, doom, death, indus...

Cet album a fait l'effet d'une bombe lors de sa sortie car on ne s'attendait pas à un album metal de la part de Dave, même si en 2004, il avait créé le projet Probot. Sur l'unique album sorti, il avait réuni la crème de la crème de la scène metal avec entre autres Max Cavalera, Lemmy, Jack Black ou encore Snake de Voïvod. Cet enregistrement est un chef d'œuvre! Si vous ne l'avez jamais écouté, je vous le suggère fortement!

Dream Widow a clairement sa place dans mon top 5 des albums metal de 2022 tellement les compositions sont brutales, et l'énergie délivrée est brute de décoffrage. A souligner: Dave Grohl y joue la majorité des instruments, il y a juste un guitariste additionnel pour les solos mais c'est tout!

Le titre que j'ai choisi est "March of The Insane", qui est du Motörhead sous stéroïdes!

Autres morceaux à écouter absolument: Becoming et Lacrimus dei Ebrius.



Earthless – Night Parade Of One Hundred Demons (Rock Psychédélique Instrumental – USA)

Le trio originaire de San Diego nous livre ici son opus le plus sombre. Composé de trois longs morceaux pour une durée totale d'une heure de psychédélisme trippant et hypnotisant, ce disque est inspiré d'une légende japonaise. Nous plongeons dans l'ambiance macabre et menaçante, autant avec la pochette qu'avec les longues compositions épiques, lourdes et terriblement efficaces qui frôlent parfois Black Sabbath. Un incontournable du genre.

Je conseille d'écouter l'œuvre dans l'ordre et dans son intégralité car c'est la seule façon de comprendre le sens de ce petit bijou du genre!




Elder – Innate Passage (Rock Psychédélique/Stoner/Progressif/Space Rock – USA)

Sixième album pour de la formation originaire du Massachusetts qui n'a cessé d'évoluer et de se réinventer de sortie en sorties. Cet album est, selon moi, le disque le plus abouti de leur riche discographie.


L'album a un côté progressif, rappelant parfois Yes, Opeth ou encore Dream Theater, et, dans pas mal de riffs de guitare, j'ai trouvé des similitudes avec Tom Morello de RATM.

Innate passage est un voyage musical intense et cosmique qui vous fera décoller vers des sonorités proches de la perfection.

L'identité musicale du groupe est un savoureux mélange bien dosé de stoner, de doom, et de rock psychédélique. Ils ont pris le meilleur de chaque style pour ce disque et le résultat est hallucinant. Pour moi, Innate Passage est un prétendant à l'album de l'année, mais je n'aime pas devoir faire un classement par préférence.


Le titre que j'ai choisi est le morceau d'ouverture "Catastasis", où, pour la première fois, un chanteur invité se joint aux musiciens. J'aime beaucoup le côté planant de la pièce et les deux voix qui créent des textures diverses.

Les autres morceaux à écouter absolument? Honnêtement… tout l'album! Encore une fois, il s'écoute dans l'ordre et dans l'intégralité pour que cela fasse réellement du sens.

Si vous voulez une analyse complète, vous la retrouverez sur ce blog un peu plus bas!



Gnome – King (Stoner – Belgique)

Le trio belge originaire d'Anvers sort son deuxième disque aux riffs accrocheurs et addictifs dès la première écoute. Le résultat de cette potion magique concoctée par nos trois gnomes est un élixir bien dosé de stoner, de rock progressif et de hard rock. Bref, tout amateur de fuzz qui se respecte sera séduit par cette œuvre!

Au niveau des riffs de guitare, les influences sont principalement liées à Tom Morello de RATM et Tony Iommi de Black Sabbath avec un vent de fraîcheur bien intégré qui résulte en une guitare hyper rentre-dedans et catchy!

L'alchimie musicale entre les musiciens se fait ressentir dès la première note! On sent qu'ils ont eu un malin plaisir à enregistrer ce disque pour lequel, il faut l’admettre, la production est très propre.


Le titre que j'ai choisi est "Wenceslas", un incontournable pour moi. J'ai aimé le côté progressif et les percussions. Le vidéoclip est très drôle avec leur petite danse en costume de gnome, bien évidemment!

Autres morceaux à écouter absolument: Kraken Wanker et Ambrosius.



Lisa Leblanc – Chiac Disco (Franco – Acadie/Canada)


Chiac Disco fait partie des albums que j'ai le plus écoutés en 2022.

Lisa Leblanc est une chanteuse acadienne qui chante en français et qui a un sens de l'écriture et de l'humour qui me touchent beaucoup. Chiac Disco, comme son nom l'indique, est d'inspiration disco avec une basse qui groove bien et des sons typiques à cette période qui a marqué la musique.

L'album est excellent de la première à la dernière toune, avec des textes drôles et des mélodies qui donnent une envie furieuse de danser! Un concentré de bonne humeur à l'accent acadien!

Le titre que j'ai choisi est "Dans l'jus", j'aime le refrain hyper groovy et les paroles cocasses donnent immédiatement le sourire!

Autres titres à écouter absolument: Pourquoi faire aujourd’hui?, Gossip et Tite gêne.



Mammoth Weed Wizard Bastard – The Harvest (Doom – Angleterre)

Rien qu'à lire le nom du groupe, on a une idée du style proposé: du doom. Pas n'importe quel doom non, du doom infusé au metal industriel avec des effets sonores modernes et robotiques très similaires à la trame sonore de la série Stranger Things. La voix de la chanteuse est hypnotique et la lenteur des riffs pesants donne une impression de lourdeur et de chaos. J'ai découvert ce groupe en 2022 et j'ai été séduit par les compositions qui sont efficaces et qui partent dans des contrées futuristes, avec comme toile de fond un côté menaçant bien maitrisé.


The Harvest est un vent de fraîcheur dans ce style où on dénombre une quantité impressionnante de sorties chaque semaine.

Le titre que j'ai choisi est "The Harvest", qui commence très fort avec des effets sonores futuristes qui fusent de tous les côtés. Cette pièce d'une durée de neuf minutes nous plonge dans une ambiance insécurisante dès les premières notes. J'ai partagé l'album au complet et le morceau commence à 2 minutes!

Autres morceaux à écouter absolument: Interstellar Wrecking, Betrayal et Altamira.



Megadeth – The Sick, The Dying...And The Dead!(Heavy/Thrash – USA)

L'increvable et le légendaire Dave Mustaine et ses compères sortent le 15ième album de la formation qui est active sur la scène depuis 1983. J'avais moyennement trippé sur les derniers albums mais celui-ci m'a convaincu qu'en 2022, Megadeth peut revenir avec un album solidement ficelé.

Les riffs et les solos de guitare de Kiko Loureiro (ex Angra) sont habiles et d'une technique à souligner tandis que Dave est toujours à son top niveau!

On retrouve sur le disque une belle collaboration avec Ice-T du groupe rap/metal Bodycount qui est un vieil ami de Dave, sur le titre Night Stalkers.

Cet album ne réinvente rien, mais on retrouve beaucoup de clins d'œil à différentes périodes du groupe et cela va ravir les fans. Les mélodies sont soignées et la construction des morceaux est fidèle au style d'écriture de Mustaine, à ma grande surprise!


Le titre que j'ai choisi est "Dogs Of Tchernobyl", avec son introduction épique à la guitare acoustique avant de partir dans la brutalité et la noirceur de la catastrophe nucléaire du siècle. On ressent le côté sombre et malsain de cette période de l'histoire qu'on aimerait oublier.

Autres titres à écouter absolument: We'll be back et Soldier On!



My Sleeping Karma – Atma (Rock Pyschédélique/Stoner Instrumental - Allemagne)

Sixième opus de la formation allemande spécialisée dans le psyché/stoner instrumental depuis 2006. Atma est un de mes albums instrumentaux préférés de 2022 et pourtant j'en ai écouté énormément!

Cet enregistrement nous fait voyager dans des contrées hypnotisantes! La structure des morceaux est brillante, et offre des passages plus calmes ainsi que des envolées stoner avec une maitrise de chaque instrument! Une bouffée d'air frais qui fait du bien! Sur certaines pièces, les claviers nous invitent à découvrir un son propre au rock progressif. Inutile d'avoir absolument des paroles pour que cela soit bon, l'imagination est stimulée tout au long de l'enregistrement.

Difficile de choisir un titre en particulier et le fait que ce soit instrumental m'invite à vous proposer de l'écouter dans son intégralité. Vous serez transportés vers des horizons célestes dès la première composition, j'en suis certain!



Orloge Simard – Culture du culte (Rock Franco – Québec)

La bande la plus déjantée du Saguenay nous revient avec un quatrième album qui, comme à leur habitude, est vulgaire à souhait et délicieusement politiquement incorrect.

Les textes sont clairement pour un public averti : sexe, alcool, drogues...ils n'y vont pas avec le dos de la cuillère! Les histoires contées dans leurs compositions sont hilarantes et musicalement c'est tellement efficace que j'écoute ça à pleine puissance.

Niveau musical, il y a un mélange de rock progressif, de rock psychédélique, et même parfois de punk et de reggae. Bref, un mélange délicieusement équilibré avec en plus des textes en français. Tokébakicitte!


Le titre que j'ai choisi est "Casino", qui dépeint un personnage dangereusement accro aux jeux d'argent.


Autres titres à écouter absolument: Antifa, Sasquatch et Echauffourés sur la MD.


Ressak – Ressak (Rock Franco – Québec)

Deuxième EP pour cette formation de Québec que je connais particulièrement bien! Trois ans après Le Président, que vous pouvez d'ailleurs trouver en chronique complète sur mon blog, Ressak publie un microalbum de 5 titres percutants avec toujours cette énergie que l'on retrouve également sur scène!

Depuis la parution de leur 2e EP, le groupe a ajouté un membre aux claviers et à la deuxième guitare, Alexandro. Celui-ci n'est toutefois pas présent sur cet enregistrement, car il s’est joint plus tard au groupe.

Musicalement, c'est un mélange de grunge, de punk rétro et de garage rock avec des paroles en français écrites par le charismatique chanteur/guitariste Guillaume Bourget. Derrière les fûts, on retrouve l'excellente Marie Fillod, qui est active sur la scène musicale de Québec dans plusieurs formations. L'identité visuelle est gérée par le talentueux photographe Mathieu Kirouac. Quant à la quatre cordes qui s'associe à merveille avec la batterie, elle est assurée par Simon Pineault.


Le titre que j'ai choisi est "Le prix de l'or" avec son univers garage rock et son côté mélancolique et authentique. Une belle énergie que je vous invite à voir en concert au Bal du lézard à Limoilou le 18 mars 2023!

Autres titres à écouter absolument: Les Atomes et Renverser le mal.



Russian Circles – Gnosis (Post Rock/Doom/Instrumental)

Composer de la musique instrumentale, tout en captivant l'auditeur du début à la fin, ce n'est pas chose facile. Le trio américain Russian Circles excelle dans ce domaine depuis presque 20 ans et nous le prouve une fois de plus en sortant Gnosis, huitième opus de cette talentueuse formation.

Leur son explore des émotions et des textures variées à travers lesquelles l'auditeur voyage dans un monde trippant où l'imaginaire prend une place importante. Le fait qu'il n'y ait pas de parole fait en sorte que notre attention se porte principalement sur les instruments, ce qui est primordial et essentiel.

Si je devais choisir trois adjectifs pour décrire l'album, ce serait mélancolique, puissant et brillant, car l'authenticité, la beauté et l'originalité des morceaux m'ont scotché dès la première écoute. Le disque a également un côté cinématique très agréable qui laisse encore une fois place à l'imagination.


Le jeu de guitare de Sullivan est caractérisé par l'utilisation de loop : comme il est le seul guitariste, il joue un riff qui s'enregistre et qui est joué en répétition. Pendant ce temps, il joue un autre riff, ce qui donne l'impression qu'il y a deux guitaristes sur les enregistrements.

Vous pouvez retrouver la chronique complète plus bas, sur mon blog!


Le titre que j'ai choisi est "Gnosis", car c'est la pièce la plus complète et complexe avec des variations d'émotions et de textures musicales.

Autres titres à écouter absolument: Tupilak, Conduit et Vlastimil.



Viagra Boys – Cave World (Post Punk/Punk Garage – Suède)

Cave World a été l’une de mes surprises de l'année! Viagra Boys est une formation suédoise qui propose un punk garage intense. La voix de son chanteur m'a tout de suite séduit, avec son côté rauque, sauvage et déjantée qui sort des sentiers battus. La basse est omniprésente, ce qui donne une belle structure punk aux compositions et la batterie sonne garage, ce que j'apprécie particulièrement! Le saxophone est une plus value qui se marie parfaitement avec le style proposé par les musiciens. Ils associent brillamment la modernité avec le punk des années 70.

Le disque a été enregistré en pleine pandémie et les paroles se concentrent sur l'état chaotique et l'alarmisme et la désinformation qui ont dominé une grande partie du discours sur la Covid.


Le titre que j'ai choisi est "Punk Rock Loser", titre addictif où tout est réuni pour passer un bon moment: mélodie accrocheuse, synthé moderne et guitare décousue.

Autres titres à écouter absolument: Ain't No Thief et Troglodyte.



White Fuzzy Bloodbath – Medicine (Stoner – USA)

WFB est une formation de stoner/heavy rock originaire de San José en Californie et Medicine est leur deuxième album. Ce groupe est malheureusement très peu connu, mais il gagne à l'être tellement ce disque est une petite pépite brute!

Les thèmes principaux de l'album sont la dépression, le suicide, la crise identitaire et la folie. L'histoire racontée dans ce disque est le fait de faire face à soi-même dans des moments difficiles et décider d'affronter ces derniers, de ressentir la douleur et de la comprendre pour ensuite reprendre le contrôle de sa vie. L'album précédent était centré principalement sur le "sexe, drogues et rock'n'roll" et les abus qu'ils vécurent en tournée, tandis que Medicine est la suite logique narrative avec les conséquences d'une vie de dépendances et l'impact négatif de ceux-ci.


Le disque est à la fois sombre avec son côté doom, énergique et dansant avec ses mélodies entraînantes et explosives. J'ai aimé l'œuvre du début à la fin et j'ai apprécié les variations d'ambiances et d'émotions surtout dans le chant d'Elise, tantôt doux, et tantôt terriblement rageur et violent.

La production est brute de décoffrage et un peu garage, mais la balance entre les trois instruments est habilement maitrisée et la guitare, la basse et la batterie ont leur mot à dire au bon moment. A noter : une surprenante reprise du titre des Beastie Boys "Sabotage".

Vous pouvez trouver la chronique complète sur mon blog!


Le titre que j'ai choisi est "Beep-Bop Lives". J'adore la double pédale qui ajoute de l'intensité au gros fuzz intense de la guitare qui part dans tous les sens. C'est, à l'origine, une chanson du groupe Heavy Apparatus de San José dans lequel Elise jouait. Elle a repris les paroles de la chanson, cette dernière a été écrite en collaboration avec Charlie Odle.

Autres titres à écouter absolument: Still et Medicine.



Zeal & Ardor – Zeal & Ardor (Avant-Garde Metal – Suisse)

Troisième album pour ce groupe qui est un ovni du genre. Ils ont un style musical métissé qui ne ressemble à rien que je ne connaisse. Ils mélangent rock, black metal et musique afro à l'ambiance esclavagisme! Le résultat est furieusement efficace et extrêmement addictif. Un concentré explosif d'agressivité subtilement balancé avec une touche de rock plus facile d'accès. Dans mes oreilles, par moment, j'ai l'impression d'écouter du Royal Blood survitaminé!


Le titre que j'ai choisi est "Run". J'aime le chaos de la composition et la variation avec les passages plus calmes du rock . Un bel équilibre!

Autres titres à écouter absolument: Emersion, Erase et Götterdämmerung.


Mentions honorables

Les albums mentionnés ici sont des enregistrements que j'ai également écoutés avec beaucoup d'intérêt et que j'ai bien beaucoup appréciés. Je les ai juste soit pas aimés dans leur intégralité soit il y avait des éléments qui me dérangeaient ou qui me parlaient moins.


Arch Enemy - Deceivers

Blind Guardian – The God Machine

Church Of The Cosmic Skull – There Is No Time

Conan – Evidence Of Immortality

Ellende - Ellenbogengesellschaft

Hällas – Isle Of Wisdom

Joe Satriani – Elephants Of Mars

King Buffalo - Degenerator

King Gizzard & The Lizard Wizard – Omnium Gatherum

King Gizzard & The Lizard Wizard – Ice, Death, Planets, Lungs, Mushrooms & Lava

King Gizzard & The Lizard Wizard - Changes

King Gizzard & The Lizard Wizard – Laminated Denim

Larynx – Applaudissez bande de chameaux

Los Bitchos - Let The Festivities Begin!

Mud Spencer – In Mud We Trust

Rammstein – Zeit

Soulfly – Totem

Therion – Leviathan II

Voïvod – Synchro Anarchy

Wet Leg – Wet Leg

Witchfinder – Forgotten Mansion


Je vous souhaite de belles écoutes et surtout de belles découvertes !
















480 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page