• Eddy

[Spectacle] Australian Pink Floyd Show au Centre Vidéotron de Québec

Australian Pink Floyd show (APFS) était de passage ce samedi soir au centre Vidéotron de Québec dans le cadre de leur tournée mondiale « All that you like ». Lille, en France, Lokeren, en Belgique, et maintenant Québec, au Canada; j'assistais à mon quatrième spectacle de ce groupe hommage qui sait me faire planer (merci également à la SQDC pour sa contribution!). Il s'agit probablement du groupe hommage le plus connu de la planète, comptant à leur actif la vente de plus de quatre millions de billets à travers le monde, et ils continuent de tourner! La configuration pour cette soirée était spéciale, car la salle était en formule 6000 spectateurs, ce qui crée une ambiance plus intime. Discret, le public savait clamer son appréciation aux bons moments.

La formation australienne originaire d'Adélaïde sillonne les routes depuis 1988 (une année de grandes cuvées qui m'a vu naître...) pour nous faire partager sa propre interprétation de l'oeuvre du groupe légendaire londonien.

Pink Floyd fait toujours autant rêver en 2019; ses chansons demeurent intemporelles, mythiques et uniques. L'héritage musical inestimable, varié et de qualité exceptionnelle mélange les sonorités. C'est un tout. Les pièces n'ont pas pris une ride et sont toujours chargées d'émotions, d'authenticité et d'intensité.

Malgré la présence de beaucoup (trop?) de groupes hommages, APFS se démarque par la qualité des spectacles qu'il propose. Sur le plan visuel, les yeux ne savent plus où donner de la tête! Ils se promènent entre les faisceaux lumineux, les stroboscopes et les vedettes géantes gonflables : un kangourou, un cochon et le fameux professeur de l'album concept The Wall. À souligner également le travail remarquable que fait l'ingénieur du son, comme toujours. L'équilibre entre les instruments et les voix est habilement maîtrisé, même la subtile basse sait prendre pleine possession du morceau. Leur son est unique, à l'image de leur groupe phare. N'oublions pas les animations vidéos sur une toile ronde, comme le faisait Pink Floyd à l'époque.




Ce ne sont pas moins de dix musiciens qui prennent d'assaut la scène centrale du Vidéotron. Parmi eux, un sympathique saxophoniste rondelet qui, vêtu d'un chapeau, se déhanche au rythme des chansons. Mention spéciale aux trois jolies choristes, mélangeant danse envoûtante et voix délicate.




Les informations inutiles d'Eddy Le spectacle était en deux parties. La première, une heure, suivie d'un court entracte, pour terminer à 22h40, pour un total de 2h20!

C'est une des rares fois que le groupe interprète la pièce Cymbaline, qui figure sur l'album More sorti en 1969, qui est la bande sonore du film du même nom.

Le groupe a survolé habilement la discographie des quatre hommes de Cambridge.

-Setlist :

Partie 1

Obscured By Clouds/When You're In (Album : Obscured By Clouds)

In The Flesh (The Wall)

The Thin Ice (The Wall)

Another Brick In The Wall (parties 1 et 2) (The Wall)

Welcome To The machine (Wish You Were Here - mon album préféré)

Wish You Were Here (Wish You Were Here)

The Great Gig In The Sky (Dark Side Of The Moon)

Money (Dark Side Of The Moon)

Brain Damage (Dark Side Of The Moon)

Partie 2

Shine On Your Crazy Diamonds (partie 1-5) (Wish You Were Here)

Learning To Fly (A Momentary Lapse Of Reason)

Cymbaline (More)

Carefull With That Axe Eugene (Ummagumma)

Pigs (Animal)

Time (Dark Side Of The Moon)

One Of These Days (Meddle)

Run Like Hell (The Wall)

Confortably numb (The Wall)

Si vous ne les avez jamais vu en spectacle et que vous aimez l'univers de Pink Floyd, je vous suggère fortement d'assister à une de leurs nombreuses prestations. Sur les trois dernières chansons , l'ensemble du public était debout pour acclamer les musiciens. La chanson Confortably Numb était la conclusion toute en beauté de ce spectacle mémorable, magique et inoubliable. Le groupe est reconnu officiellement par les membres survivants de Pink Floyd et APFS a déjà travaillé avec le même ingénieur du son que David Gilmour!



Extrait de One Of These Days. Un des grands moments du spectacle!

72 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout