• Eddy

AC/DC - Power Up

Dernière mise à jour : 27 déc. 2020

Six ans après la sortie de Rock Or Bust, les australiens d'AC/DC nous reviennent avec Power Up. Un retour réussi pour cette formation légendaire, active depuis 1973. Le groupe est plus en forme que jamais, malgré l’âge vénérable des membres qui ont tous au moins 65 ans!

Rappelons que depuis 2016, la formation a vécu plusieurs chamboulements.


Le chanteur est le même depuis 1980, Brian Johnson, qui a remplacé Bon Scott, retrouvé mort après une nuit trop arrosée. Lors de la la tournée Rock Or Bust (2015-2016), Johnson n'était plus capable d’assurer les dernières dates à cause de problèmes graves d’audition. Le choix s'est alors porté sur Axl Rose (chanteur des Guns N Roses) pour avoir la lourde tache d'assurer le chant et surtout de ne pas décevoir les fans. Bien que ses prestations furent, apparemment, appréciées en règle générale, beaucoup de puristes du groupe se sont fait rembourser les billets.


Cliff Williams, bassiste du groupe depuis 1977, annonce son départ au terme de la tournée Rock Or Bust (2015-2016), mais il est de retour pour le présent album.

Stevie Young, neveu des frères Angus et Malcolm, prend le poste à la guitare rythmique, remplaçant Malcolm qui décéda fin 2017. Stevie avait déjà remplacé Malcolm sur quelques dates de la tournée américaine de 1988 (album Blow Up Your Video) et sur l'album Rock Or Bust.


Depuis septembre 2016, le groupe est en pause et ne donne pas de nouvelles. C'est plus tard, en 2018, que des rumeurs circulent car des journalistes auraient aperçu Brian Johnson et Phil Rudd (batteur du groupe) dans un studio d’enregistrement de Vancouver. Plus tard, c'est Stevie et Angus Young qui auraient été vus à Vancouver, où l'album Power Up était en cours d'enregistrement. Donc au final, le seul changement actuel est le deuxième guitariste.. Phil Rudd a joué sur la plupart des albums sauf entre 1983 et 1994, son départ était dû à ses problèmes d'alcool et à un conflit avec Malcolm.


C'est le 28 septembre 2020, sur les réseaux sociaux, qu'une curieuse vidéo avec le logo du groupe s'illuminant d'un rouge électrique annonce discrètement son retour. Quelques jours plus tard, d'autres courtes vidéos d’extraits de Shot In The Dark ont fait leur apparition. Le 7 octobre, avec la sortie de son premier single Shot In The Dark, la formation annonce la commercialisation officielle de son dix-septième opus intitulé Power Up qui est sorti ce vendredi 13 novembre 2020.

De gauche à droite : Cliff Williams, Phil Rudd, Angus Young, Brian Johnson, Stevie Young.


L'album

Composé de douze morceaux, dont la majorité a été écrite par les frères Young durant la période Black Ice (2008); Power Up est plutôt une surprise. Je m'attendais à du réchauffé des deux derniers albums, mais le résultat est assez plaisant. Bien qu'il ne révolutionne pas le genre, cet album d'AC/DC respecte le genre et la sonorité traditionnels du groupe, sans fioriture, et est donc un réel plaisir auditif. Ce groupe a sa propre identité sonore, et leur style est indémodable même en 2020, car il reste 100% rock'n'roll! Selon l'ingénieur du son Mike Frazer, l'album inclut des idées de riffs signés Malcolm Young.


Morceaux à retenir de cet opus

-Realize : sorti comme second single, le chant de Brian en introduction et les chœurs dans le refrain rappellent étrangement ceux de Thunderstruck. La patte typiquement carrée d'AC/DC "guitare/basse/batterie" n'a pas pris une ride et est toujours aussi efficace. L'appareil auditif de Brian a fait du bon travail :) Une belle entrée en la matière, pas déçu!


-Shot In The Dark : premier single et vidéoclip diffusé, ce morceau est une agréable surprise; on sentait le quintet inspiré. Le riff d'Angus, suivi du solo à 2:00, nous rappellent à quel point ils ont manqué à la musique. Rien de transcendant ou d'ingénieux, juste du AC/DC pur jus, mais ils sont les seuls à avoir ce son unique et inimitable.

-Witch's Spell : introduction du même calibre que Who Made Who (1986). Difficile à croire que ce soit sorti en 2020, car ce morceau est dans la lignée de ce qu'AC/DC sort depuis l'arrivée de Johnson dans la bande en 1980 (Back In Black). Solo d'Angus à 2:28 ; on l'imagine en costume d'écolier avec la bouche ouverte et son pas de danse mythique!

-Demon Fire : ma préférée, elle sonne plutôt blues, période Stiff Upper Lip. L'incontournable de cet album! Elle a des sonorités comparables au classique Whole Lotta Rosie. Brian a toujours du coffre pour un monsieur de 73 ans !

-Wild Reputation : la basse de Cliff est la structure rythmique de cette pièce, la plus courte de l'album. C'est super agréable et cela amène un coté bluesy très intéressant, ce que j'aime dans les morceaux des années 2000 du groupe.

-Code Red : selon moi, il s’agit du riff le plus catchy et le plus créatif. La petite distorsion à la toute dernière seconde du morceau est un clin d'œil à Let There Be Rock (3:20).


Les informations inutiles d'Eddy

-C'est le deuxième enregistrement avec Stevie Young, neveu d'Angus et de Malcolm, après Rock Or Bust. Stevie remplace Malcolm, décédé fin 2017 des suites d’une démence ayant été aggravée par un AVC (accident vasculaire cérébral). Il était hospitalisé à Sydney depuis de nombreux mois.

-C'est le seul album depuis Fly On The Wall, sorti en 1985, à ne pas avoir de morceaux avec "Rock" ou "Rock N Roll" dans son titre. Il y a eu également Flick Of The Switch en 1983 et Highway To Hell en 1979 qui appartiennent à cette exception. Sur 17 albums studios !

-J'avais mon ticket pour voir la formation musicale à Werchter, en Belgique. Je ne les avais jamais vus, un rêve d'enfant allait se réaliser… jusqu'au moment où ils ont annoncé Axl au chant! Je me suis fait rembourser mon billet. Même si j'aime Axl Rose (malgré son sale caractère et ses caprices de rockstar!), pour moi, AC/DC, c'est avec Brian Johnson !

-Phil Rudd a été poursuivi pour avoir tenté d'avoir embaucher un tueur à gages afin d'éliminer deux personnes. Cette affaire s'est déroulée en Nouvelle-Zélande en 2014 et a fait couler beaucoup d'encre dans le monde entier. Il a également été poursuivi pour avoir proférer des menaces de mort et pour possession de méthamphétamines et de cannabis. Il a été disculpé, car pas assez de preuves ont été rassemblées contre lui. Il a payé une amende de 70 000 €.


Bref...

J'avais un peu peur de ce retour d'AC/DC, car je n'ai pas été séduit par les deux derniers opus. Selon moi, leur dernier excellent album était Stiff Upper Lip, en 2000. Finalement, le résultat est plutôt agréable ; de belles mélodies, des bons riffs d'Angus et des performances vocales de Brian qui semblent avoir traversé les décennies sans prendre de rides. Je n'ai rien trouvé de transcendant au niveau des compositions, mais ce n'est pas ce que l'on demande à AC/DC. Je dirais qu'il y a des éléments de "The Razors Edge", de "Stiff Upper Lip" et de "Back in Black". A vous de les trouver, tendez l'oreille...Vif et énergique, Power Up est un vibrant hommage au regretté Malcolm Young, considéré comme un excellent guitariste rythmique et dont le décès a ému la planète rock entière.


-Genre : Hard Rock

-Note : 8/10


Un merci tout particulier à ma blonde Catherine pour sa relecture, sa patience et son amour :)

649 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout