• Eddy

The Claypool Lennon Delirium - South Of Reality

Claypool Lennon Delirium, duo de rock psychédélique formé par Les Claypool (Primus) et Sean Lennon (The Ghost of a Saber Tooth Tiger) sortent leur deuxième album South of Reality en février 2019.


Le groupe

Les Claypool, leader (chant/basse) du groupe Primus et de plusieurs autres projets musicaux dont OysterHead, supergroupe composé également de membres des groupes Phish et The Police, et Sean Lennon, fils du couple mythique formé par John Lennon et Yoko Ono. Les deux artistes ont décidé en 2015 d’associer leurs talents après avoir tourné avec leurs groupes respectifs aux côtés du groupe Dinosaur Jr cette même année. Ils n’avaient plus de projets dans les mois à venir et voulaient sortir un disque de « rock old school/psyché/prog ». L’amiral Claypool a alors invité Sean Lennon dans sa maison d’hôtes à boire du vin, et au bout de quelques semaines sortait leur premier album « Monolith of Phobos ». Ce dernier reçut de très bonnes critiques, tant de la presse spécialisée que du public. Que ce soit au niveau de la ressemblance physique et vocale ou du charisme, Sean Lennon a pris le meilleur de l’héritage patriarche.



A gauche : Sean Lennon, et à droite Les Claypool. Photo de la promotion de l'album.


L’album

Trois années se sont écoulées depuis la sortie du premier opus du duo américano-britannique, et le 22 février 2019 sort « South of Reality », composé de neuf compositions originales.

Ils sortent un vidéoclip de la pièce « Blood and Rockets », réalisé par Rich Ragsdale, qui a entre autres créé des clips pour Theory of a Deadman ou The Sword. Le réalisateur a fait un excellent travail visuel qui colle parfaitement à l’univers du morceau.



Dès la première écoute, ce qui m’a frappé avec cet album est la symbiose musicale parfaite entre les deux artistes. Chaque membre apporte sa touche indispensable :

-Les Claypool et sa basse inimitable et tellement « funky », dont le son est omniprésent sur toutes ses œuvres et contribue souvent à la structure de la chanson comme instrument principal. Voilà qui est fort original, car la guitare est souvent l’instrument principal au niveau de la mélodie d’une chanson.

– Sean Lennon et sa voix qui, inévitablement, nous rappelle celle de son regretté père, parti trop tôt à cause d’un fan déséquilibré (Mark David Chapman) qui lui tira dessus à quatre reprises, sous les yeux de son épouse, l’artiste japonaise Yoko Ono. Il va déjà y avoir 40 ans!

«  South of Reality » est un véritable chef-d’œuvre à mes yeux. L’album sonne très années 60-70 et je le qualifierais d’un subtil mélange d’influences Pink Floyd (période Syd Barrett) et des Beatles (période Revolver).

Chaque piste est une réussite en soi, et les deux membres nous font vivre une expérience unique, hyper planante et d’un niveau créatif très recherché, tant sur les mélodies accrocheuses que sur l’ambiance qui nous renvoie cinquante ans en arrière.


Pochette réalisée par Hisaki Yasuda


Les choix d’Eddy

-Little Fishes : morceau hypnotisant, avec sa batterie qui sonne comme un écho. J’ai eu cette chanson en tête pendant plusieurs jours tellement elle est accrocheuse.


Blood and Rockets : section rythmique (basse/batterie) terriblement efficace! Les mélodies sont simples, mais tellement agréables. La voix de Sean est douce et nous rappelle cette période d’insouciance qu’est la « Flower Power ». Petit plus pour les chœurs de Claypool et le solo de guitare! Le morceau est divisé en deux parties dont la seconde commence à 4:10 avec une tournure rock psychédélique.


South of Reality : la guitare sonne très Pink Floyd (première période du groupe), et on retrouve Claypool au chant cette fois-ci.


Amethyst Realm : longue pièce à l’atmosphère pesante, mais toujours en finesse avec ces deux-là!


Cricket Chronicles Revisited : ambiance orientale qui nous transporte tout droit dans le désert, mais pas besoin de LSD pour tripper tellement le résultat est surprenant. J’imagine que le titre est un hommage à CCR?!




Les informations inutiles d’Eddy

– Les deux acolytes ont produit cet opus et enregistré tous les instruments à deux. Pour ce qui est de la guitare et de la batterie, c’est Sean Lennon qui fait le travail, sauf sur trois morceaux!

– Le générique du dessin animé South Park a été composé par Primus (funk metal) et la basse décadente de son leader Les Claypool.

– Dans le morceau « Like Fleas », Claypool sonne étrangement comme Roger Waters, c’est assez perturbant d’ailleurs !

– L’album a été enregistré dans le studio personnel de Claypool « Rancho Relaxo » où il enregistre la plupart de ses albums. L’artiste est hyper productif, car il a déjà sorti plus de 20 albums avec tous ses projets différents, et ce, depuis 1988 (excellente année!).

– En 2017, ils sortent l’EP « Lime and Limpid Green » composé de quatre reprises : Pink Floyd, The Who, King Crimson et Flower Travellin’ Band.




– Maison de disques : Prawn Song Records & Chimera

-Genre : Rock psychédélique

-Note : 10/10. Oui, grosse claque!

– Pour fans de : Pink Floyd, Primus, King Crimson, Beatles, Sean Lennon en solo et avec son groupe, rock psyché des années 60-70 période Woodstock

397 vues5 commentaires

Posts récents

Voir tout