• Eddy

Gnome - King

Dernière mise à jour : 18 mai

Le trio belge Gnome sort son deuxième album intitulé King, sorti ce 6 mai sur le label Polder Records. Et quel album… Riffs accrocheurs et addictifs dés la première écoute, ce disque a tout pour plaire aux amateurs de gros fuzz. Le résultat de cette potion magique est un savoureux mélange bien dosé de stoner, de prog et de hard rock. Après une écoute complète, vous serez conquis par l'univers musical du groupe et leur belle énergie communicative.


Le groupe

Gnome est originaire d'Anvers et est composé de Geoffrey à la basse et au chant secondaire, de Rutger à la guitare et au chant et d'Egon à la batterie. Leur formule trio est simple et efficace, pas de fioriture pour laisser place à un son puissant et explosif, à la fois pesant et mélodique. La bonne humeur et leur univers gnomesque sont également au programme pour ce jeune groupe. King est leur second opus, quatre ans après Father Of Time, qui eu un beau petit succès lors de sa sortie. Leurs costumes de scène sont simples, à savoir des bonnets de gnomes !

Différents genres musicaux se font sentir dans les influences des Anversois : stoner, rock progressif, hard rock et même une pointe de jazz dans la structure des compositions. L'influence de Black Sabbath est, comme 90 % des groupes du genre, bien présente. Tony Iommi et ses riffs de guitare lents et pesants ont un impact important sur les formations stoner/doom et son legs a une valeur inestimable.

Source : page Facebook du groupe

De gauche à droite : Geoffrey (basse et chant secondaire), Rutger (guitare et voix) et Egon (batterie).


L'album

King se constitue de huit compositions originales, dont deux instrumentales, pour une durée de 45 minutes qui passent bien trop vite. On s'ennuie dès que le disque est terminé!


Il a été enregistré par Frank Rotthier à Rockstar Recordings en pleine pandémie à l'automne 2020 et est publié sur le label belge Polder Records. A noter l'excellente production et la qualité de l'enregistrement qui est vraiment impressionnante et soignée à la perfection !


L'alchimie musicale entre les trois gnomes se fait ressentir dès la première note. La basse a une importance capitale sur ce disque et cela fait un bien fou aux oreilles. A mes yeux, c'est un instrument qui est, malheureusement trop souvent effacé ou discret. Ce disque est un concentré de bonne humeur et dès que je l'écoute je ne peux m'empêcher de taper du pied ou de secouer ma tête. Tête qui, il y a une dizaine d'années, était chevelue tel un metalleux, mais calvitie oblige, c'est désormais un crâne rasé qui fait partie de mon corps de mélomane. Un point à ne pas négliger non plus est la nuance du chant, tantôt crié tantôt plus calme selon l'ambiance et l'énergie du morceau ce qui est assez plaisant.

Comparé à leur album précédent, à savoir Father In Time, le trio sonne plus lourd que jamais et avec plus de chant qu'auparavant.


Le radar analytique et intense d'Eddy

1.Ambrosius : dès la première note, le ton est donné, on sait qu'on va assister à une messe du stoner ! Riffs addictifs et furieusement efficaces au menu pour ce morceau d'ouverture qui sonne comme une tonne de briques. Le chant n'arrive qu'après 5 minutes et il est de plus en plus agressif suivant l'évolution de la pièce.


2.Your Empire : un invité de prestige participe à cette composition : Oskar Logi, le chanteur et guitariste du groupe islandais The Vintage Caravan. L'introduction est Sabbatesque à souhait pour ce morceau plutôt court mais d'une intensité intéressante.


3.Bulls Of Bravik : le chant est proche de celui de Lupus Lindemann, chanteur de Kadavar, qui est une de mes voix fétiches dans le genre.


4.Antibeast : on plonge ici dans le psychédélisme avec ce morceau instrumental hypnotisant.


5.Wenceslas : un incontournable de cet opus, j'ai aimé les percussions et le côté progressif de l'œuvre, associé au chant crié, c'est la combinaison parfaite.

Le vidéoclip est très drôle avec leur petite danse épique!


6.Kraken Wanker : probablement ma pièce préférée! J'adore l'évolution et la montée en puissance proposée sur ce titre instrumental aux allures de jam stoner. Les passages plus lents sont également délicieux pour les oreilles.


7.Stinth Thy Clep : petit côté jazzy bien plaisant dans cette œuvre presqu'instrumentale. En effet, à part crier le titre de la chanson, il n'y a pas de voix.


8.Platypus Platoon : dernier titre pour une durée de 11:45 ! Le premier riff de guitare sonne comme celui de Beat It de Michael Jackson (Van Halen), ensuite il y a une ambiance typique de la bande à Ozzy. Des variations d'ambiances et d'émotions sont proposées dans ce morceau de clôture. Vers 9 minute c'est la basse qui prend de la place et le chant qui arrive lentement suivi d'un riff de guitare toujours aussi efficace.


Les choix d'Eddy

-Ambrosius

-Your Empire

-Bulls Of Bravik

-Antibeast

-Kraken Wanker


Les informations inutiles d'Eddy

-Un gnome est un personnage surnaturel attaché à la terre, dont il garde les trésors. C'est une créature humanoïde légendaire du folklore européen. Il est souvent confondu avec les lutins et les gobelins, qui comme lui font partie du "petit peuple". Merci Wikipédia!


-C'est ma première chronique depuis novembre sur mon blog et je suis très content que cela soit d'un groupe belge. Proficiat jongens !


Bref...

King est un petit bijou d'une énergie folle que je n'avais plus entendu depuis Rage Against The Machine (oui oui !). Tout est bon du début à la fin et il n'y a absolument rien à jeter sur cet opus.

Le mot de la fin : du rock fort survitaminé aux allures gnomesques mais non fromagé...Tu la pognes ?

Un opus qui vaut son pesant d'or, où comme si Tom Morello avait rencontré Tony Iommi dans un bois peuplé de gnomes sauvages...



Source : Press Kit Officiel du groupe

-Genre : Stoner

-Note : 87/100

-Pour fans de : Kadavar et groupes similaires, stoner en général,...

-Maison de disques : Polder Records (Belgique)

-Web : https://gnome.bandcamp.com


166 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout