• Eddy

Mustasch - A Final Warning : Chapter I (EP)


Les suédois de Mustasch et leur heavy rock énergique et décadent sortent leur nouvel EP intitulé A Final Warning : Chapter I, sur le label du groupe Mustasch AB ce 16 avril.


Le groupe

Mustasch voit le jour dans la ville de Göteborg en 1998. Deuxième plus grande métropole du pays après Stockholm, elle est surtout réputée pour être le foyer d'un nombre impressionnant de formations metal à succès comme At The Gates, Hammerfall, Dream Evil, mais également stoner avec Monolord, Graveyard,...

Le nom du groupe est un hommage aux moustaches célèbres fièrement arborées dans les années 70 des musiciens mythiques comme Tommy Iommi, John Lord ou encore Freddie Mercury.

Après avoir enregistré des démos et joué dans des petites salles locales, le groupe attire l'attention d'un label majeur qu'est EMI et, de ce fait est une des rares formations metal suédoises a avoir signé chez eux.

Dix albums, deux compilations et trois EP sont sortis depuis le début de leur carrière ; ils sont productifs et sortent du matériel de qualité et pertinent, sur une base régulière.

Leur musique est à mi-chemin entre du stoner, du heavy metal et du néo-metal. Ils puisent des éléments de chaque style pour créer leur propre son et leur identité musicale facilement reconnaissable avec la voix épique de Ralf Gyllenhammar (chant/guitare) qui est un des membres fondateurs de Mustasch et qui, d'ailleurs, la porte assez dignement!



Source : site officiel du groupe

De gauche à droite : David Johannesson (guitare principale), Robban Bäck (batterie), Ralf Gyllenhammar (guitare/chant) et Stam Johannesson (basse)


L'EP

Final Warning : Chapter I comporte six titres pour une durée dépassant légèrement les vingt minutes. Je ne m'attarde que très rarement sur ce support mais celui-ci a particulièrement retenu mon attention. J'ai découvert Mustasch il y a deux semaines par hasard et j'ai tout de suite adhéré à leur univers musical. Pour moi c'est un concentré explosif de rock dans son plus simple appareil, efficace et excessivement bien exploité. Les mélodies sont accrocheuses, les riffs de guitare addictifs ; j'entends les influences heavy metal qui font parties des miennes (Dio, Pantera, Sabbath,...), la voix est claire, rageuse et te met de bonne humeur en un quart de seconde. Quant à la section rythmique (basse/batterie) elle colle parfaitement à chaque composition comme un chewing-gum sur une semelle.

Le radar analytique et intense d'Eddy

1.A Final Warning : riff de guitare au son saturé et claviers épiques en fond pour ce morceau qui ouvre l'EP parfaitement. C'est accrocheur, efficace et les mélodies sont travaillées. La production est impeccable!


2.Contagious : riff de guitare très inspiré de Bark At The Moon d'Ozzy Osbourne. Contagious constitue une harmonie agréable avec la double pédale et le refrain efficace et catchy !


3.Albert Einstein : vibe plus électro dans cette pièce avec effets dans la voix pour une ambiance futuriste apocalyptique. La belle énergie communicative est toujours présente et est le file conducteur de cet EP.


4.You Are Killing Me : pour moi le meilleur morceau, j’appellerais ça une "power song", au même titre que Danger, Danger High Voltage! d'Electric Six ou Party Hard d'Andrew W.K, furieusement puissant et l'envie sauvage de sauter partout me pogne le corps ! Un grand moment qui me rappelle également les hits nu-metal de ma jeunesse. J'aime le côté groovy de la basse. S'écoute encore mieux avec une bière fraîche de type Pilsner!


5.Searching For Long Range Communication : du Dio version 2.0 ; beaucoup de similitudes dans la structure de la chanson, écouter ça en 2021 me procure un bonheur intense inexplicable.


6.To Be Continued : comme un adieu solennel, on se quitte sur cette courte pièce de piano/voix. En espérant que le chapitre deux soit prévu au programme…


Les informations inutiles d'Eddy

-Je vous conseille d'aller faire un tour sur leur site officiel http://www.mustasch.net qui est vraiment bien fait. On découvre le second degré des musiciens et leur amour particulier pour la bière !

-Le groupe a fait un concert en direct sur Youtube le jour de la sortie de l'EP.


Ils ont également enregistré plusieurs "live stream" à voir sur leur chaîne Youtube, celui où ils jouent dans un camion dans les rues de Göteborg en pleine pandémie est excellent !


-Dans les sponsors du groupe on peut voir des marques d'instruments de musique comme les amplis Orange, les cymbales Paiste,... Mais ce qui a retenu mon attention c'est qu'ils sont également sponsorisés par les voitures Volkswagen ! Original !


Final Warning : Chapter I est une petite bombe composée avec les tripes et la passion et la créativité des musiciens sont claires et limpides. Ils font ce qu'ils aiment et cela paraît. Le fait de s'auto-produire est en effet une liberté et un luxe que de plus en plus de musiciens choisissent de faire. On passe un bon moment ; seul bémol : trop rapide, mais si vous restez sur votre faim, je vous conseille d'enchaîner avec leur excellent album Killing It For Life sorti en 2019. Que c'est bon de faire des découvertes musicales de ce genre. Une bonne dose de rock'n'oll qui va te donner envie de faire la fête! Merci les réseaux sociaux !

-Genre : Heavy Rock/Stoner

-Note : 82/100

-Maison de disque : Mustasch AB

-Pour fans de : Dio, Judas Priest, Volbeat, heavy metal au sens large, Nu-metal des années 90, stoner…

-Web : http://www.mustasch.net

https://www.youtube.com/c/MustaschOfficial


116 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout